Implants capillaires pour réduire une tonsure

Avec le vieillissement ou simplement pour des raisons héréditaires, l’on peut observer une tonsur sur la tête des hommes en majorité. Cela paraît parfois très gênant pour plusieurs d’entre eux.

Ainsi, pour y remédier, certains font recours à la chirurgie plastique. A travers l’intervention des implants capillaires pour réduire une tonsure.

Définition

L’implant capillaire ou greffe de cheveux est une procédure au cours de laquelle un chirurgien plasticien ou dermatologue déplace des cheveux vers une zone chauve de la tête. Le chirurgien déplace généralement les cheveux de l’arrière ou du côté de la tête vers l’avant ou le haut de la tête.

La transplantation de cheveux se fait généralement dans un cabinet médical sous anesthésie locale.

La calvitie ou tonsure commune est responsable de la majorité des cas de perte de cheveux. Elle est d’origine génétique. Les autres cas sont dus à une variété de quelques  facteurs, notamment :

  • Le régime alimentaire
  • Le stress
  • La maladie
  • Le déséquilibre hormonal
  • Les médicaments

Quels sont les différents types d’implants capillaires ?

Il existe deux types de procédures de transplantation : les greffes en fente et les microgreffes.

Les greffes en fente contiennent 4 à 10 cheveux par greffon. Les micro-greffes contiennent 1 à 2 cheveux par greffon, selon le degré de couverture nécessaire.

Implants capillaires, pour qui ?

Les implants capillaires peuvent améliorer l’apparence et la confiance du patient. Cependant,  les bons candidats à une greffe de cheveux sont :

  • Les hommes souffrant de calvitie masculine
  • Les femmes dont les cheveux sont clairsemés
  • Les personnes qui ont perdu des cheveux à la suite d’une brûlure ou d’une blessure au cuir chevelu.

Le remplacement des cheveux n’est pas une bonne option pour :

  • Les femmes présentant une perte de cheveux généralisée sur l’ensemble du cuir chevelu
  • Les personnes qui n’ont pas suffisamment de sites de cheveux  » donneurs  » sur lesquels prélever des cheveux pour la transplantation
  • Les personnes qui présentent des cicatrices chéloïdes (cicatrices épaisses et fibreuses) après une blessure ou une intervention chirurgicale
  • Les personnes dont la perte de cheveux est due à des médicaments tels que la chimiothérapie.

Déroulement des implants capillaires pour réduire une tonsure

Après avoir soigneusement nettoyé votre cuir chevelu, un chirurgien utilise une petite aiguille pour insensibiliser une zone de votre tête avec une anesthésie locale.

Deux techniques principales sont utilisées pour obtenir des follicules à transplanter : la FUT et la FUE.

Au cours d’une séance de traitement, le chirurgien peut transplanter des centaines, voire des milliers de cheveux.

Après, la greffe, le gaz ou les bandages couvriront votre cuir chevelu pendant quelques jours.

Une séance de greffe de cheveux peut durer quatre heures ou plus. Vos points de suture seront retirés environ 10 jours après l’intervention.

Vous pouvez avoir besoin de trois ou quatre séances pour obtenir la chevelure complète que vous souhaitez. Les séances sont espacées de plusieurs mois pour permettre à chaque greffe de guérir complètement.

Suites opératoires des implants capillaires pour réduire une tonsure

Il se peut que votre cuir chevelu soit douloureux et que vous deviez prendre des médicaments à la suite d’une greffe de cheveux, par exemple : des médicaments contre la douleur, des antibiotiques pour réduire le risque d’infection, des anti-inflammatoires pour réduire l’enflure.

La plupart des personnes peuvent retourner au travail plusieurs jours après l’opération.

Il est normal que les cheveux transplantés tombent deux à trois semaines après l’intervention. Cela laisse place à une nouvelle pousse de cheveux. La plupart des personnes verront de nouveaux cheveux pousser 8 à 12 mois après l’opération.

De nombreux médecins prescrivent du minoxidil (Rogaine) ou du finastéride (Propecia) pour améliorer la repousse des cheveux. Ces médicaments permettent également de ralentir ou d’arrêter la chute future des cheveux.

Quelles sont les complications liées aux implants capillaires  ?

Les effets secondaires des implants capillaires sont généralement mineurs et disparaissent en quelques semaines.

Ils peuvent inclure : des saignements, une infection, un gonflement du cuir chevelu, des ecchymoses autour des yeux, la formation d’une croûte sur les zones du cuir chevelu où les cheveux ont été retirés ou implantés, une inflammation connue sous le nom de folliculite. et bien plus.

Combien coûte l’intervention ?

Le prix des implants capillaires pour réduire une tonsure varie selon les pays. Il diffère d’un endroit à un autre.

À lire Aussi :

 

Devis Express