combien peut-on retirer de litres de graisse au maximum

La liposuccion permet de retirer le surplus de graisse pour sculpter la silhouette. Une fausse croyance circule chez beaucoup de personnes que la liposuccion est l’ultime recours pour mincir sans stress. Mais la liposuccion permet de remodeler les zones traitées par l’élimination d’une quantité limitée de surcharge graisseuse localisée, mais elle ne garantit aucun amincissement si le patient ne choisit pas d’adopter un mode de vie sain, composé d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique constante. C’est en suivant des régimes qu’on pourra éliminer la surcharge graisseuse diffuse et garantir notre amincissement et perte de poids.

Mais combien de litres de graisse au maximum peut-on retirer sans causer un danger pour la santé du patient ? Dans ce qui suit, nous allons découvrir en premier lieu « quel est le rôle de la réserve adipeuse dans le corps », puis « quelle est la quantité maximale qu’on peut prélever » ?

Rôle de la réserve adipeuse dans le corps

Le tissu adipeux, bien qu’il soit détesté et ciblé par les divers traitements d’amincissement et de sculpture de la silhouette, joue un rôle important dans le bon fonctionnement du métabolisme.

  • La graisse blanche joue un rôle énergétique puisqu’elle constitue la plus grande réserve d’énergie de l’organisme. Elle stocke les lipides pour les libérer en cas de besoin.
  • La graisse brune, quant à elle, est une source thermique pour le corps puisqu’elle lui procure la chaleur.

La graisse sous-cutanée a également un rôle protecteur et isolant puisqu’elle protège les organes et empêche les pertes de chaleur.

Donc, en quantité normale, la graisse est nécessaire pour que le métabolisme fonctionne normalement. Toutefois, un surplus de tissus adipeux peut causer des problèmes physiques et créer un inconfort chez les personnes qui n’aiment plus leurs reflets dans le miroir et se sentent mal à l’aise.

Les liposuccions deviennent donc une solution efficace pour détruire des adipocytes et aider les patients à sculpter leurs silhouettes. Mais quelle est la quantité maximale qu’on peut retirer sans nuire au bon fonctionnement du métabolisme ?

Comment l’opération est réalisée et combien de litres de graisse retirer au maximum ?

La liposuccion est une véritable intervention de chirurgie esthétique, qui consiste à aspirer la graisse au moyen de canules introduites par des micro-incisions dans la zone à traiter et reliées à une machine spéciale. Dans la technique traditionnelle, les adipocytes sont écrasés puis aspirés. Il est également possible d’utiliser les ultrasons, qui brisent les parois des cellules graisseuses et favorisent l’écoulement de la graisse à l’état liquide.

Enfin, grâce à des canules spéciales qui vont et viennent, il est possible de dissoudre la graisse. L’ensemble du processus peut prendre entre une et quatre heures. En fonction de la taille de la zone, de la quantité de graisse à aspirer et aussi de la tolérance et l’émotivité du patient, le chirurgien décidera de se limiter à une anesthésie locale ou de préférer une anesthésie générale, qui garantit la présence d’un anesthésiste qui surveille constamment la situation.

Dans le cas d’une liposuccion complète (ventre, hanches, cuisses et genoux), on peut retirer jusqu’à 6 litres de graisse et ceci grâce au progrès dans le domaine médical relatif à l’anesthésie. Toutefois, une bonne indication et un examen minutieux des constantes physiologiques du patient permettent de lui éviter une importante fatigue suite à l’aspiration d’une grande quantité de graisse.

En effet, en retirant plus que 4 ou 5 litres de graisse, on risque une anémie. Pour éviter d’en venir à faire des transfusions pour faire face à d’éventuelles céphalées ou une fatigue importante ou d’autres malaises, il faut vérifier le taux d’hémoglobine du patient avant l’intervention, de son poids initial et bien choisir la technique la mieux adaptée à son cas.

En plus, pour retirer une importante surcharge graisseuse localisée, la peau du patient doit être bien élastique pour bien se rétracter et éviter ainsi l’effet de taule ondulée et ne surtout pas négliger le port d’une gaine de contention.

À lire Aussi :

  1. Combien de taille perd-on après une liposuccion ?
  2. Combien coute une liposuccion ?
  3. Combien de temps dure l’œdème après une liposuccion ?

Devis Express